Projet de travailler en corée, besoins d'avis! merci

Discussions sur l'emploi et renseignements pratiques. Questions sur les visas de travail.
Voir aussi les offres et les demandes d'emploi ci-dessous.
Répondre
OuTrag3
Messages : 2
Inscription : 19 déc. 2012 10:03

Projet de travailler en corée, besoins d'avis! merci

Message par OuTrag3 » 19 déc. 2012 10:41

Bonjour, ceci est mon premier message sur le forum, mais je le regarde depuis pas mal de temps maintenant.
J'aimerais votre avis, et les réponses a certaines questions si vous le voulez bien.

Une petite présentation de moi, pour vous donner une idée de qui je suis :D
Je suis un jeune homme de 26 ans, Breton qui vit actuellement a Toulon. Je suis croupier de métier maintenant depuis plus de 6 ans, avant d'avoir arrêter en septembre dernier.
Cela fait quelques années que la Corée m'attire, la culture, Seoul ect.. Depuis que j'ai arrêter mon travail en tant que croupier, l'envie de voir mon projet d'aller vivre en corée est grandissante et je m'y intéresse de plus en plus.

Les problèmes sont que, je doute que je puisse trouver un emploi en tant que croupier en corée, de par le fait que je ne parle pas le coréen, mon anglais (et anglais "croupier") est bon mais j'ai encore du travail pour pouvoir tenir une conversation sans faire d’erreurs (cependant je ne pense pas avoir de mal a tenir une table blackjack/poker enn anglais).
Mon deuxième problème est que je n'ai aucun diplôme (a par le brevet des collèges et diplôme de croupier), de ce fait je me retrouve très limité en thermes de recherche d’emploi en corée.

J'ai un point fort dans tout cela, ma famille est derrière moi. Ils ne m'encouragent pas a partir mais si je décide d'y aller ils ne me laisseront pas tomber. Je pense que le soutient de sa famille est important pour une chose telle que ce projet. Pour en venir au faite que, si jamais mon projet ne marche pas, ma famille sera avec moi pour me remettre sur pied, j'ai donc "une alternative" disons, même si je voudrais absolument l'évitée.

Malgré tout ces inconvénients afin de poursuivre mon rêve, ma mère qui tient une crêperie en bretagne (on sait tous que ce sont les meilleurs en bretagne :D), m'a donner cette solution. Je fait un stage dans sa crêperie et y travailler pendant quelques temps, pour ensuite essayer de trouver un poste en corée, car je pense que la restauration sera plus accessible que croupier ou autre. En parlant de ca j'ai de suite penser a une chose, et pourquoi pas ouvrir mon propre stand dans les marchés coréens.

Donc j'aurais aimer avoir réponses a ces questions, ne vous gênez pas si vous voulez argumenter.
Esce que ce projet vous parait "faisable" ou totallement impossible?
Esce vraiment nécessaire de faire un voyage touristique de quelques temps en corée avant de me lancer?
Pensez vous que j'aurais plus de chance de trouver un travail dans la restauration?
L'idée du stand vous parait elle farfelue?
Pourrais je vivre normalement en tant que cuisinier/croupier?

Voila, j'espere avoir pas mal de réponses avant de me lancer dans mon projet. Merci d'avance.

Avatar de l’utilisateur
Kisara
Messages : 459
Inscription : 18 sept. 2010 05:56
Localisation : Seoul

Re: Projet de travailler en corée, besoins d'avis! merci

Message par Kisara » 25 déc. 2012 23:10

La Corée n'a pas la culture du casino, à mon avis c'est un secteur bouché de chez bouché.

Pour ce qui est des crêpes, mets-toi aux gaufres parce que c'est ça qui cartonne en ce moment.
Ce que tu apprends en France va être difficile à refaire en Corée, rien que pour trouver la farine adéquate c'est pas facile.

Esce vraiment nécessaire de faire un voyage touristique de quelques temps en corée avant de me lancer?
Ca me parait pire que casse-gueule de ne pas le faire...
Tu ne connais pas la Corée, tu ne connais pas les moeurs, ni les coutumes, ni les goûts des coréens, le regard qu'ils auront sur toi et sur ce que tu proposes...

Pensez vous que j'aurais plus de chance de trouver un travail dans la restauration?
Les coréens sont super fanas des diplômes... Je crois pas qu'un stage en crêperie familiale les feront rêver.
Ils sont en recherche de cuisiniers et pâtissiers français mais des gens formés, qui ont déjà fait leur preuve et qui sont "prêts" à l'emploi pour la haute gastronomie.
Après si tu vises les resto moins classes il te faudra parler coréen et bosser 12h par jour 6jours/7 pour un SMIC.

L'idée du stand vous parait elle farfelue?
Totalement. Je vois pas comment on peut gagner sa vie avec un stand à crêpes quand tu sais qu'ils les vendent entre 700 et 1000 wons.
Calcule tes coûts et le nombre de crêpes que tu peux vendre par jour, à mon avis tu vas déchanter.

Pourrais je vivre normalement en tant que cuisinier/croupier?
Les casinos font beaucoup d'argent mais je ne sais pas de quelle façon ils redistribuent. Et tu ne parles pas coréen...
Cuisinier ben si dans un grand restau car diplômes oui, sinon ça va être dur.

Tu es sur Toulon... Tu bosses où, au casino de Hyères ?
La Corée et même Séoul c'est vraiment pas la même chose que la Côte d'Azur ... que ce soit niveau boulot/loisir/mentalité (je me permets puisque je vis à Séoul en étant originaire de Six-Fours les Plages)
Suivez votre étoile...

valeuf
Messages : 606
Inscription : 05 mars 2009 15:41
Localisation : Seoul
Contact :

Re: Projet de travailler en corée, besoins d'avis! merci

Message par valeuf » 26 déc. 2012 09:20

Un petit rajout par rapport au casino, ils est interdit aux Coréens de jouer des jeux d'argent, donc les quelques rares casinos en Corée ne sont ouvert qu'aux étranger et l'anglais est alors en général la langue officiel. Cela enlève un problème ^^

Par contre, sachant que j'ai vu des diplômes de master en 6 ans pour devenir croupier, la concurrence risque d'être rude.

Pour le stand de crêpe, vise plutôt dans des choses un peu haut de gamme. Il y a un peu de concurrence à Seoul dans ce créneau, mais cela à plus de chance de te faire vivre convenablement.
Mes aventures en Corée Saison 2 :
http://korea.valeuf.org/fr/

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités