Auto entrepreneur en Corée

Discussions et renseignements pratiques. Voir aussi les offres et les demandes d'emploi ci-dessous. Questions sur les visas de travail.
Répondre
fleurdelotus
Messages : 97
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Auto entrepreneur en Corée

Message par fleurdelotus » 14 janv. 2013 16:38

Bonjour,

Je me posais la question suivante:

En tant qu'auto entrepreneur (dans mon cas graphisme et traduction), est-il légal de travailler en Corée?
C'est-à dire, de vivre en Corée, et de fournir des services à des clients français, coréens et autres.

Sachant qu'en tant qu'auto entrepreneur, je suis mon propre patron et que donc j'ai ma propre "entreprise" (en réalité je travail depuis chez moi), est-ce que je peux facturer des prestations à des clients coréens sachant que je possède un visa touriste ou étudiant? Légal ou pas?

Ou est-ce que de façon générale, je peux exercer mon activité de travailleur indépendant en Corée tout en bossant avec des clients français?

Du côté français, tant que les revenus sont déclarés et que l'adresse de "l’entreprise" est située en France, il est tout à fait légal de travailler depuis l'étranger (tant qu'on déclare et qu'on paye ses impôts!).

J'ai appelé l'immigration qui, par ailleurs, m'a dit qu'il n'était pas du tout illégal de sortir du territoire tous les 3 mois tant que le motif n'était pas de travailler. Dans mon cas, je ne considére pas cela comme du travail au noir puisque tout est déclaré, néanmoins je n'ai pas pour autant de visa de travail en Corée... donc je ne sais pas trop...

Sinon, l'idéal, s'inscrire dans une université, faire une demande de visa étudiant, et exercer mon travail à mi-temps. Malgré qu'un visa étudiant ne permet pas de travailler, j'imagine que mon statut me le permettrait. Cela permettrait de pouvoir rester de façon plus "permanente" en Corée et de soulever les éventuels doutes.

A moins qu'il n'existe un visa spécifique dans le cas d'un entrepreneur français ayant son entreprise basée en France?

Quel est votre avis sur une telle situation?
Dernière édition par fleurdelotus le 16 janv. 2013 14:26, édité 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Kisara
Messages : 478
Inscription : 18 sept. 2010 05:56
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur: travail légal en Corée?

Message par Kisara » 14 janv. 2013 18:19

Pour ouvrir une entreprise en Corée il te faut le visa d'investisseur qui s'obtient en injectant 100 000 000 wons dans le pays, et ils vérifieront chaque année que cet argent est resté en Corée (capitalisé ou dépensé pour l'entreprise) pour te renouveler ton visa.

J'ai un fait article complet sur la conférence des entrepreneurs français en Corée, ça t'éclairera sûrement : http://kisainkorea.wordpress.com/2012/1 ... e-demploi/
Suivez votre étoile...

fleurdelotus
Messages : 97
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur: travail légal en Corée?

Message par fleurdelotus » 14 janv. 2013 22:31

Merci Kisara^^

Mais ce n'était pas réellement l'objet de ma question, mais néanmoins cela m'intéresse également...
Mais pour le moment, je n'ai pas prévu d'ouvrir une société en Corée, juste de vivre de mon métier de graphiste indépendante tout en restant sur le sol coréen.

Avatar de l’utilisateur
Kisara
Messages : 478
Inscription : 18 sept. 2010 05:56
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur: travail légal en Corée?

Message par Kisara » 16 janv. 2013 02:34

Es-tu certaine que le statut d'auto-entrepreneur existe en Corée, et fonctionne de la même façon d'en France ?
Je crains qu'il ne te faille le visa d'investisseur... Sinon ça serait un peu trop facile de déguiser une start up avec juste 5 pseudos auto-entrepreneurs, si la France est assez crédule pour se faire avoir c'est peut-être pas le cas de tous les pays lol
Suivez votre étoile...

fleurdelotus
Messages : 97
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur: travail légal en Corée?

Message par fleurdelotus » 16 janv. 2013 07:33

Houlala Kisara je pense que tu n'as pas du tout compris ma question lol

Je veux juste être auto entrepreneuse (enregistrée au registre du commerce en France), mais travailler depuis l'étranger, en Corée (j'ai déjà un appart en coloc, puisque je suis encore en visa working-holiday H1 pour le moment). En quelque sorte, je serai comme un chef d'entreprise qui voyage et gère son business depuis l'étranger (puisque j'ai la chance de n'avoir besoin d'aucun matériel et de pouvoir travailler sur mon pc à distance). Vu que la France m'autorise à travailler depuis n'importe où tant que j'ai un domicile fixe (j'ai bien une adresse là-bas) en France et que je déclare mes revenus en France. Il ne s'agit en aucun d'essayer de frauder ou d'éviter de payer des taxes/impôts. Pas du tout.

Du côté de la Corée, ils ne sont pas censés savoir que je travaille puisque je bosserai depuis chez moi, sur mon pc, pour des clients majoritairement français. Je peux toujours prendre des cours de coréens du soir en institut a côté pour justifier pourquoi je reste en Corée (et faire une demande de visa C3 short-term, même si je dois sortir tous les 3 mois tout de même). Après, soit je m’inscris a l'univ (cours réguliers de coréen) pour avoir un visa étudiant et je bosse en freelance à mi-temps, soit je reste une "touriste" et je fais des allers retours tous les 3 mois (ce qui est autorise puisque j'en ai eu la confirmation par l'immigration - je l'ai même fait répéter pour être sûre!). L’idée ici est simplement de pouvoir financièrement rester en Corée tout en ayant un statut légal, tout du moins en France, et sans faire de magouilles non plus en Corée.
En France > statut de Freelance, en Corée > visa touriste ou étudiant au mieux. Sachant qu'en aucun cas je ne travaillerai au noir ici.

Dans la technique ça me parait parfaitement légal, mais l'est-ce vraiment pour le gouvernement coréen dans la pratique? Oui, ça parait un peu trop simple et un peu trop beau...
Mais que pourrait-on bien me reprocher d'un point de vu légal? Si jetais une riche touriste, aurais-je le droit de rester en Corée des mois et des mois? Sachant que l'immigration m'a soutenu que si je voulais faire 10 allers-retours Corée-Japon, je pouvais légalement le faire sans que ça pose de problème légal (on m'a dit que, à la limite, si je prends des cours du soir dans un institut, je trimbale ma feuille d'inscription avec moi, comme ça si on me demande ce que je fais ici, je peux au moins "prouver" je suis inscrite dans une école).

Voila, ma question est surtout de savoir si cette situation sans visa permanent en Corée est légale malgré tout?
Je ne cache pas que mon but est bel et bien de m'installer ici, au moins quelques temps. Sachant que je ne pourrai jamais obtenir de visa E7, faute de Licence/Master, je n'ai pas d'autres options. D'autres amis restent ici en bossant au noir, en visa touriste et en faisant justement des aller-retour tout les mois, mais quelle situation précaire, et surtout totalement illégale et "dangereuse" si ça se sait! Dans mon cas, le statut le plus légal serait biensûr celui d’étudiant. Mais sans ce visa étudiant, qu'en est il? (car s"inscrire dans une univ a un coût et cela prend beaucoup de temps, je préférerai être à 100% dans mon activité)

Je suis étonnée de ne pas avoir plus de retours d'expérience car j'imagine que d'autres y ont pensé avant moi!
C'est l'un des gros avantages d’être auto entrepreneur en France, liberté de travailler depuis n'importe où dans le monde! Info confirmée et reconfirmée! J'ai même appelé le centre des impôts en France. Le point d'interrogation reste sur la Corée...

kay~
Messages : 14
Inscription : 14 janv. 2013 14:00

Re: Auto entrepreneur français: travail légal en Corée?

Message par kay~ » 16 janv. 2013 14:19

J'étais tombé sur un blog parlant des travailleurs nomades. En gros ce sont des gens qui voyagent un peu partout dans le monde et travaillent de l'étranger (ce que tu comptes faire comme j'ai compris). Ils ont notamment fait ça en Corée.

Je n'ai plus le lien mais tu devrais trouver assez facilement via google. Ca vaut la peine de les contacter, ils doivent surement savoir ce qu'il en retourne légalement. Sinon tu peux toujours aller voir l'ambassade française à Séoul qui devrait pouvoir te renseigner.

fleurdelotus
Messages : 97
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par fleurdelotus » 16 janv. 2013 14:30

J'ai contacté le CCI <http://www.cci.fr/web/auto-entrepreneur> et j'ai pu obtenir un document très intéressant qui est une convention entre la France et la Corée:
http://www.impots.gouv.fr/portal/deploi ... e_1821.pdf

Voici quelques extraits permettant de comprendre mieux comment est pris en compte le statut d'indépendant en Corée:

Article 14 (1)
Professions indépendantes

1. Les revenus qu'un résident d'un Etat tire d'une profession libérale ou d'autres activités de
caractère indépendant ne sont imposables que dans cet Etat ; toutefois ces revenus sont
aussi imposables dans l'autre Etat dans les cas suivants :

b) Si son séjour dans l'autre Etat s'étend sur une période ou des périodes d'une durée
totale égale ou supérieure à 183 jours (6 mois) pendant l'année fiscale considérée ; en ce cas, seule
la fraction des revenus qui est tirée des activités exercées dans cet autre Etat est imposable
dans cet autre Etat.

Article 23
Dispositions pour éliminer les doubles impositions

La double imposition est évitée de la manière suivante :

1. Dans le cas de la Corée:
La Corée accorde à un résident de Corée en tant que crédit
déductible de l'impôt coréen le montant de l'impôt payé ou à payer à la France
correspondant. Ce montant correspondant est basé sur le montant de l'impôt payé ou à
payer à la France mais ne peut excéder la fraction de l'impôt coréen correspondant au
rapport existant entre les revenus de source française et le revenu global passible de l'impôt
coréen.

2. (1) Dans le cas de la France :
Les bénéfices et autres revenus positifs qui proviennent de Corée et qui y sont imposables
conformément aux dispositions de la présente Convention peuvent également être imposés
en France lorsqu'ils reviennent à un résident de France.
L'impôt coréen n'est pas déductible pour le calcul du revenu imposable en France. Mais le
bénéficiaire a droit à un crédit d'impôt imputable sur l'impôt français dans la base duquel ces
revenus sont compris. Ce crédit d'impôt est égal :

a) Pour les revenus visés aux articles 10, 11, 12, 13, 14, 16 et 17, au montant de
l'impôt payé en Corée conformément aux dispositions de ces articles. Il ne peut toutefois
excéder le montant de l'impôt français correspondant à ces revenus ;

Article 24
Non-discrimination

1. Les nationaux d'un Etat, qu'ils soient ou non résident de l'un des Etats, ne sont soumis
dans l'autre Etat à aucune imposition ou obligation y relative, qui est autre ou plus lourde que
celle à laquelle sont ou pourront être assujettis les nationaux de cet autre Etat se trouvant
dans la même situation.

2. L'imposition d'un établissement stable qu'une entreprise d'un Etat dans l'autre Etat n'est
pas établie dans cet autre Etat d'une façon moins favorable que l'imposition des entreprises
de cet autre Etat qui exercent la même activité.

Avatar de l’utilisateur
Kisara
Messages : 478
Inscription : 18 sept. 2010 05:56
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par Kisara » 16 janv. 2013 18:45

Donc tu veux un visa avec un statut d'autoentrepreneur français ?!
lol ok, bon courage !!!

"est-ce que je peux facturer des prestations à des clients coréens sachant que je possède un visa touriste ou étudiant? Légal ou pas?"

exercer une activité rémunérée sur le territoire coréen avec un visa non adapté (ceux que tu cites) = ILLEGAL

d'autres questions?...
Suivez votre étoile...

Avatar de l’utilisateur
Kisara
Messages : 478
Inscription : 18 sept. 2010 05:56
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par Kisara » 16 janv. 2013 18:49

"Du côté de la Corée, ils ne sont pas censés savoir que je travaille puisque je bosserai depuis chez moi, sur mon pc, pour des clients majoritairement français."

alors là je t'arrête tout de suite.
Les coréens savent TOUT
T'inquiète pas que pour renouveler ton visa s'ils voient des lignes de comptes un peu bizarres sur tes relevés bancaires (ah bon c'est pas personnel, privé et protégé ?! non non, on est en Corée!) ils vont te demander des explications, et ils en ont pincé des centaines comme ça !!
Et si tu expliques pas de la façon qu'il faut au bureau de l'immigration tu peux dire adieu visa. et vu que t'as pas l'air très copine avec le bureau de l'immigration moi je ne tenterai absolument rien sur des choses que "la Corée n'est pas censée savoir", parce qu'elle le saura.
Suivez votre étoile...

Avatar de l’utilisateur
Kisara
Messages : 478
Inscription : 18 sept. 2010 05:56
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par Kisara » 16 janv. 2013 18:52

Ah et dernière chose, prendre quelques heures de cours par semaine de coréen dans une université ne donne pas forcément un visa étudiant. Faut pas rêver...

il te reste plus que le mariage :P
Suivez votre étoile...

fleurdelotus
Messages : 97
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par fleurdelotus » 16 janv. 2013 20:41

Bon Kisara, tu n'as toujours absolument rien compris >.> LOL

Et surtout, tu n'as pas compris que l'objet de ma question est justement de faire les choses légalement, sinon, si c'est pour "frauder", je n'ai franchement pas besoin de conseils, c'est pas bien compliqué (avec les risques que ça encourt bien entendu).

Apparemment tu n'as aucune idée sur le sujet, donc merci pour ton intervention, mais cela ne fait que nous s'éloigner de mes réelles interrogations (et en plus ça me fait passer pour quelqu'un qui veut faire des magouilles alors que justement la légalité c'est absolument ce que je veux >.<).

Bref, je me renseigne de mon côté donc j'apporterai des info dès que j'en saurai plus car d'autres personnes pourraient être intéressés par ce post.

Je vais quand même répondre à tes remarques:

>"Donc tu veux un visa avec un statut d'autoentrepreneur français ?!"
Non, je ne VEUX pas un visa. Je demande simplement si cela existe, sans du tout compter là-dessus.

"est-ce que je peux facturer des prestations à des clients coréens sachant que je possède un visa touriste ou étudiant? Légal ou pas?"
>"exercer une activité rémunérée sur le territoire coréen avec un visa non adapté (ceux que tu cites) = ILLEGAL"

Premièrement, mes clients seront français. Je demande, une fois encore, à titre d'information si je peux envisager de contacter des entreprises en Corée (sachant que techniquement travailler pour une entreprise coréenne sans visa est parfaitement illégal). Mais techniquement mon entreprise est française et basée en France. Sur la facture, l'adresse est en France et le versement de la prestation se fait sur un compte français. DONC on peut poser la question de façon différente: est-ce que en étant un auto entrepreneur français, je peux facturer des clients étrangers. Du côté de la France, la réponse est "oui". Et j'imagine qu'une boîte coréenne peut tout à fait embaucher un étranger pour un travail ponctuel et le facturé pour une prestation en freelance. Mais est-ce que dans mon cas, sachant que je serai "physiquement" en Corée, cela fait une différence? Voilà la vraie question. Après, si c'est illégal, je ne le fait pas. Point.

"Du côté de la Corée, ils ne sont pas censés savoir que je travaille puisque je bosserai depuis chez moi, sur mon pc, pour des clients majoritairement français."
>"alors là je t'arrête tout de suite. Les coréens savent TOUT"

Une fois encore tu ne m'as pas compris. Je disais ça à titre d'exemple, car "dans la pratique", il ne me voit pas aller bosser 40h/semaine dans une boîte à Séoul. Toi, tu prends ça comme ci je disais: "prout prout tralala je me crois plus maligne que les autres, ils ne seront jamais ce que je fais chez moi hahaha" >.< SI je me croyais si maligne et au dessus des lois, je ne serai pas sur ce forum à tenter de trouver des réponses valables à mes questions sur la légalité. Et oui, je sais que tout est minutieusement contrôlé ici. Raison pour laquelle j'ai fais une demande de visa E7 (refusée) dans les règles alors que tous mes amis mon dit "aller, fait un faut Master, ils regardent pas. Il faut ruser avec l'immigration". Hé bien, je préfère un refus que d'être dans l'illégalité dans mon cas!

>" et vu que t'as pas l'air très copine avec le bureau de l'immigration moi je ne tenterai absolument rien sur des choses que "la Corée n'est pas censée savoir", parce qu'elle le saura."


Je n'ai aucun soucis avec l'immigration. D'ailleurs, la personne a qui j'ai parlé plusieurs fois (qui est très aimable) m'a confirmé que sortir du territoire était autorisé "autant de fois que je le voulais". Ce n'est pas moi qui l'ai dit...

>"Ah et dernière chose, prendre quelques heures de cours par semaine de coréen dans une université ne donne pas forcément un visa étudiant. Faut pas rêver..."

Sans blague... >.> je suis tout à fait au courant des visa étudiant puisque j'ai moi-même été étudiante à EWHA. Il faut effectivement être inscrit en cours réguliers intensifs (5j/semaine) pour obtenir un visa étudiant. Ce que je pourrai très bien faire.

Encore une autre façon de poser ma question:

Imaginons que...J'ai une entreprise de traduction en France, je travaille avec des entreprises française. Je fais ce job à domicile puisque je gère tout depuis mon pc. Je décide de prendre 2 mois de vacances en Corée. Est-ce que pendant deux mois je suis donc interdit de répondre à mes mails clients? Interdiction formelle de travailler sous prétexte que mes pieds touche le sol coréen? Alors que pourtant j'ai une entreprise enregistrée en France, mes clients sont français, je suis indépendant et j'ai toujours bosser depuis mon pc, mais là, tout d'un coup, je suis puni? lol

Avatar de l’utilisateur
Kisara
Messages : 478
Inscription : 18 sept. 2010 05:56
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par Kisara » 17 janv. 2013 02:01

Bon!
soit je suis vraiment débile, soit tu expliques vraiment mal vu que j'ai lu tous tes pavés et que j'ai visiblement toujours pas compris
donc je vais voir ailleurs
mais vu que les autres répondent pas...
Suivez votre étoile...

airdream
Messages : 3
Inscription : 06 mai 2011 19:56

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par airdream » 17 janv. 2013 03:59

moi ce qui m etonne c est la reponse de l employee du bureau d immigration qui dit qu on peux sortir et rentrer autant de fois qu on veux en illimite.
ca me parait trop facile, une reponse d un autre employee pour confirmer serais la bienvenue.
si tel est le cas alors rien en effet ne t empechera de travailler en freelance, tes clients coreens paieront un service a une societe francaise, au pire ils pourront pas deduire d eventuelles taxes, autre point negatif est aussi que tous les 3 mois il faut un budget et le temps de faire un aller retour hors de coree.
a mon avis a l aeroport ils te poserons la question pourquoi autant d aller venue, ca risque de coincer a un moment et il serais pas forcement intelligent de dire que tu prends des cours de quoi que ce sois sans visa.

fleurdelotus
Messages : 97
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par fleurdelotus » 17 janv. 2013 10:14

Kisara a écrit :Bon!
soit je suis vraiment débile, soit tu expliques vraiment mal vu que j'ai lu tous tes pavés et que j'ai visiblement toujours pas compris
donc je vais voir ailleurs
mais vu que les autres répondent pas...
Mais non Kisara, tu n'as pas débile lol

Excuse-moi si je me suis un peu emportée >.>

Je pense simplement que personne n'a vécu cette expérience et que c'est en quelque sorte une situation qui peut être légale à court terme, mais facilement glisser vers l’illégalité. Oui, c'est une situation délicate. Mais, comme je te l'ai dis, c'est un projet sérieux et j'étudie actuellement sa faisabilité d'un point de vue légal. Je pense que la question ne se pose pas réellement en-dessous des 6 mois, mais au-delà...la convention France-Corée parle d'imposition donc, prudence. Il faut que j'en sache plus.

Je vais de toute manière rentrer en France quelques semaines pour créer mon entreprise et rencontrer des spécialistes du droit du travail à l'étranger, avec ma petite convention France-Corée à l'appui.

Je pense qu'il serait vraiment intéressant pour moi et pour d'autres, de savoir à quoi s'en tenir car il est impossible d'obtenir une réponse claire pour le moment, même auprès d'organismes officiels... Il semblerait qu'il n'y ai pas de règle fixe et que ça soit assez flou pour tout le monde. C'est embêtant.

Quoi qu'il en soit, je mettrais mes infos à jour!

fleurdelotus
Messages : 97
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par fleurdelotus » 17 janv. 2013 10:24

airdream a écrit :moi ce qui m etonne c est la reponse de l employee du bureau d immigration qui dit qu on peux sortir et rentrer autant de fois qu on veux en illimite.
ca me parait trop facile, une reponse d un autre employee pour confirmer serais la bienvenue.
si tel est le cas alors rien en effet ne t empechera de travailler en freelance, tes clients coreens paieront un service a une societe francaise, au pire ils pourront pas deduire d eventuelles taxes, autre point negatif est aussi que tous les 3 mois il faut un budget et le temps de faire un aller retour hors de coree.
a mon avis a l aeroport ils te poserons la question pourquoi autant d aller venue, ca risque de coincer a un moment et il serais pas forcement intelligent de dire que tu prends des cours de quoi que ce sois sans visa.
Airdream, je suis d'accord. En fait, cette réponse ne m'a pas convaincue >.< c'est pourquoi je lui ai fait répété au moins 3 fois en prenant plusieurs exemples, mais elle n'en démordait pas... J'ai même parlé d'être freelance installé en Corée et elle m'a dit pareil, mais je pense qu'elle n'a pas du bien comprendre la subtilité de ma demande. Bref, ça parait effectivement trop facile. Sortir 2 fois, voir 3, peut sûrement passer, mais au-delà... Le Seoul Global Village Center (SGVC) m'a aussi confirmé que c'était "légal" ainsi que l'Alliance française de Séoul (mais biensûr, ils se sont tous renseigné à l'immigration eux-aussi et on probablement parlé à la même personne).

Le problème (ou l'avantage), c'est qu’apparemment il n'y a aucune loi sur le nombre limité d'entrée-sortie, donc à partir de là, on pourrait dire que techniquement, rien d’illégal là-dedans, mais bon...

J'attends plus d'infos d'autres organismes...

La dame de l'immigration m'a dit que je pouvais suivre des cours en institut aussi longtemps que je voulais en sortant de Corée tous les 3 mois, vu que pour des cours de quelques heures/semaine dans un institut, un vis étudiant n'est pas nécessaire. Le visa "touriste" suffit (ha je viens de comprendre que le C3 EST le "visa" touriste >.< qu'on a automatiquement en passant la frontière). Une fois de plus, c'est un "visa" non-renouvelable, mais si on sort du territoire, il repart pour 3 mois..................... aaaah toujours le même soucis. Après, s'il s'avérait que c'est vraiment légal, alors,il ne reste plus qu'à se faire un petit budget "weekend au Japon" tous les 3 mois, pas insurmontable (billets d'avion Seoul>Tokyo à 141 euros^^, sinon, il y a toujours le bateau Busan>Fukuoka: on s'en sort pour moins de 300 euros si on fait le minimum et qu'on reste 2 jours). Mais éclaircissons tout ça d'abord...

On nage dans le vague @[email protected]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités